In-Ward Artistes

Jaleesa Coligny

"Tea Leaf"

Jaleesa « Tea Leaf » Coligny suit une formation rigoureuse en danses urbaines avec plusieurs pionniers des scènes montréalaise et new-yorkaise – particulièrement en hip hop depuis 10 ans et en krump pendant 3 ans. 

Elle est profondément inspirée par tous les aspects de la culture Hip-Hop dans laquelle elle baigne depuis un très jeune âge, et notamment par la recherche musicale que cette culture a engendrée. 

Jaleesa continue actuellement d’approfondir ses connaissances en danse. Elle cherche sans relâche à développer sa banque de mouvements et à échanger avec des artistes de différents milieux. In-Ward est sa première collaboration avec la compagnie Ebnflōh.

Portrait of Jaleesa
Ja James

Ja James Britton Johnson

"Jigsaw"

Depuis bientôt 15 ans, « Jigsaw » se consacre à l’art de la danse. Interprète versatile, il se démarque par sa connaissance approfondie de plusieurs styles de danses de rue, notamment le hip hop et krump. 

Grâce à son travail acharné, il est reconnu comme l'un des leaders de la nouvelle génération de krump au Canada. Il est membre de MKA (Montréal Krump Alliance), un organisme dédié à la promotion et à la valorisation du krump. 

En 2017, on a pu le voir briller au Festival 100Lux (Montréal) et à la Breakin’Convention (Toronto) dans l’œuvre Dis’trakted de la compagnie Juxtapose, dirigée par Saxon Fraser. In-Ward est la première collaboration de Jigsaw avec la compagnie Ebnflōh

Elie-Anne Ross

"Rawss"

Jeune femme de front dans le milieu montréalais des danses urbaines, Elie-Anne est introduite au popping en 2006, un style qui se distingue par la contraction et l’isolation des muscles ainsi que par des mouvements illusoires. Après quatre ans de formation avec les pionniers du popping à Montréal tels que Fon DeVueno-powell et Handy « Monsta Pop » Yacinthe, elle décide de développer sa propre esthétique.

En 2017, elle devient membre du collectif Symbiotic Monsters. Elle travaille alors avec le Cirque du Soleil et se produit dans différents festivals à Montréal.  

En 2016, elle obtient un baccalauréat en danse de l’UQAM et elle se joint à la compagnie Ebnflōh en tant qu’interprète apprentie. Elie-Anne est l’une des rares femmes au Canada à se spécialiser dans cette forme de danse; son objectif est de pousser son art ici et ailleurs.

Portrait of Elie-Anne
Portrait of Nindy

Nindy Pierre-Louis

"Banks"

Nindy Banks se forme en danses urbaines depuis une dizaine d’années, plus particulièrement en hip hop, auprès des pionniers de Montréal et aux États-Unis. 

En 2015, elle obtient un baccalauréat en danse contemporaine à l’UQAM où elle a pu apprendre de chorégraphes renommés de la scène québécoise tels que Victor Quijada, Danièle Desnoyers et Fred Gravel, pour n’en nommer que quelques-uns. Elle se dirige ensuite vers le krump avec Vladimir « 7Starr » Laurore et Valérie « Taminator » Chartier, et elle cherche à grandir dans cette communauté.

C’est en 2017 que Nindy se joint à la compagnie Ebnflōh d’Alexandra « Spicey » Landé, au sein de laquelle elle continue à jongler avec ces différents langages et à explorer de nouvelles avenues.

Mukoma-K Nshinga

"JStyle"

Mukoma-K. Nshinga, aussi connu sous le pseudonyme « J. Style », fait sa première rencontre avec les danses urbaines à l’âge de sept ans. 

Inspiré par les classiques cinématographiques du monde urbain tel que “You Got Served”, il se met à travailler avec acharnement dans l’espoir, un jour, de faire partie de productions similaires. Afin de se perfectionner, il a consacré les dernières années à voyager à plusieurs reprises aux États-Unis et en Europe. 

Son dévouement à l’art de la danse est un atout important dans son parcours professionnel, qui l’a porté à travailler avec des compagnies telles que le Cirque du Soleil, Forward Movements et Ebnflōh.

Portrait of Mukoma-K
Portrait of Christina

Christina Paquette

"Hurricane Tina"

Graduée du baccalauréat en danse contemporaine de l'UQAM, Christina « Hurricane Tina » est une artiste stimulée par le mouvement en soi. 

Elle s'accomplit pleinement en tant qu’artiste en danses urbaines, plus spécifiquement dans le style bgirling/bboying, et elle fusionne également différentes techniques en danse. 

Membre de la compagnie montréalaise Ebnflōh depuis 2014, elle a été amenée à voyager au Maroc, aux Pays-Bas, aux États-Unis, au Yukon et à travers le Québec et l’Ontario. Elle travaille aussi de manière ponctuelle avec Gadfly, une compagnie de danse torontoise.